UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit personnel

Impôts : ce qu'il faut savoir sur l'IRPP et le PFL

L'IRPP (impôt sur le revenu des personnes physiques) et le PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) sont deux formes d'impôts très distinctes. Voici quelques éléments pour en savoir plus en ce qui concerne l'IRPP et le PFL.

L'IRPP, de quoi s'agit-il ?

L'acronyme IRPP signifie impôt sur le revenu des personnes physiques. Depuis 1971, les textes législatifs ne mentionnent plus l'IRPP, qui a été remplacé par le simple IR (impôt sur le revenu), mais cet acronyme demeure fréquemment utilisé. Cet impôt sur le revenu, ou IRPP, est un système d'imposition annuel qui s'applique à l'ensemble des revenus d'un foyer fiscal. Il concerne aussi bien les salaires que les revenus fonciers, les bénéfices (agricoles, commerciaux, industriels, non commerciaux) et les plus-values et revenus de capitaux mobiliers ou de placements. L'IRPP est un impôt dit déclaratif. Il est donc indispensable de remplir chaque année sa déclaration de revenus pour permettre le calcul de celui-ci. En 2019, l'IRPP est divisé en cinq tranches d'imposition, le taux appliqué variant en fonction des revenus. Dans le détail, le taux est de 0 % pour les revenus allant jusqu'à 9 964 €, puis il passe à 14 % pour des revenus compris entre 9 965 € et 27 519 €, 30 % de 27 520 € à 73 779 €, 41 % de 73 780 € à 156 244 € et 45 % au-delà de ce seuil.

Le PFL, de quoi s'agit-il ?

PFL signifie prélèvement forfaitaire libératoire. Là encore, il s'agit d'un système d'imposition, mais celui-ci ne concerne pas l'ensemble des revenus d'un foyer fiscal. Le prélèvement forfaitaire libératoire tient son nom du fait que le contribuable se retrouve libéré de l'impôt dès qu'il a acquitté celui-ci. Il diffère en cela du prélèvement non libératoire qui va nécessiter un ajustement en fonction des revenus déclarés ultérieurement. Concrètement, le PFL peut s'appliquer sur certains placements financiers. Bons d'épargne, bons du Trésor, bons de caisse, assurance-vie, plus-values immobilières, comptes rémunérés ou à terme, obligations, PEA (plan d'épargne en actions) et plus-values mobilières hors PEA sont ainsi concernés, avec un taux d'imposition variable selon l'origine des revenus. A noter que le taux du PFL doit s'ajouter au taux des différents prélèvements sociaux, tels que la CSG (contribution sociale généralisée) ou le CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale), taux fixé à 17,2 % depuis le 1er janvier 2018. Si vous avez des doutes concernant la meilleure formule à choisir, il est vivement conseillé de vous renseigner afin de voir quelle formule est la plus avantageuse entre le PFL et une imposition traditionnelle non libératoire.

Partager

1ère publication :  03.09.2019 - Mise à jour : 03.09.2019

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr