UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit personnel

L’open banking, quelles conséquences pour le consommateur ?

L’open banking induit un changement important pour vos données bancaires. Vous avez peut-être déjà croisé ces mots sans comprendre ce qu’ils impliquent et pourtant, vous profitez sans doute déjà de ses effets. Alors, qu’est-ce que l’open banking et quelles sont ses conséquences pour vous, en tant que consommateur ?

Connaissez-vous Linxo ou Bankin ? Ce sont des applications mobiles de gestion de tous vos comptes bancaires et de votre budget, à partir d’une seule interface. Avez-vous déjà utilisé Lydia ou Paylib, ou tout autre application de paiement ? Tous ces services financiers ont pu émerger grâce à l’open banking.

Qu’est-ce que l’open banking ?

L’open banking est une évolution réglementaire majeure dans l’univers des banques et de la finance. Le terme désigne un système bancaire dans lequel les données financières n’appartiennent plus aux banques mais à leurs clients. Et puisque les clients sont eux-mêmes propriétaires des informations qui les concernent, ils peuvent choisir, s’ils le souhaitent, de les partager avec des tiers : autre banque, services financiers, etc.

Ce point est fondamental : tout le système de l’open banking repose sur le consentement du client à partager ses données.

Ce système a émergé récemment, dans la lignée d’une directive européenne de 2013 (mise en application à partir de 2018), la DSP 2, pour Directive sur les services de paiement, qui incitent très fortement les banques à ouvrir leurs systèmes d’informations à leurs concurrents.

Pourquoi les banques s’intéressent à l’ouverture des données ?

Pour les acteurs financiers, l’open banking est synonyme d’innovation, et de la possibilité de développer de nouvelles offres, et de nouveaux produits et services pour leurs clients, comme de nouveaux services de paiement, l’accès facilité à un prêt personnel… D'ailleurs, si vous pouvez connecter vos comptes bancaires en toute simplicité à vos prêts personnels chez Oney, c'est grâce à l'open banking.

L’open banking a bouleversé le paysage de la finance, avec le développement des banques en ligne ou néo-banque, l’arrivée sur le marché de nombreuses innovations et l’émergence de la fintech. Aujourd’hui, par exemple, il est possible pour un acteur qui n’est pas une banque de proposer très simplement un crédit directement à ses clients, grâce à l’open banking.

Comment ça fonctionne ?

Les services innovants dont l’open banking vous fait profiter reposent sur des API. API signifie Application programming interface. Voyez-le comme une technologie qui construit des passerelles entre les technologies de votre banque, par exemple, et celle d’un service financier auquel vous voulez souscrire. Dans un système bancaire ouvert, vos données transitent très simplement par ces passerelles.

Évidemment, pour que cela fonctionne, il faut que vous soyez d’accord pour partager vos données.

Et pour les clients, l’open banking, ça change quoi ?

  • Avantage n°1 : une meilleure analyse de la solvabilité et donc un octroi de prêt plus inclusif

Une des innovations offertes par l’open banking concerne les mécaniques à l'œuvre lorsqu’il s’agit d’octroyer ou non un crédit à un emprunteur potentiel.

L’open banking ouvre le crédit à des personnes qui en étaient exclues, des personnes en intérim ou en CDD par exemple, car les acteurs du crédit ont accès à de meilleures informations, liées directement au comportement, et peuvent donc mieux analyser la solvabilité de leurs clients.

Ainsi, un dossier de demande de prêt refusé hier pourrait être accepté plus facilement aujourd’hui, si l’analyse des données bancaires démontre une capacité de remboursement que les outils traditionnels de “scoring” n’auraient pas détectés.

  • Avantage n°2 : l’accès à une expérience client personnalisée et à de multiples services innovants

Deuxième avantage, l’open banking ouvre aux consommateurs l’accès à de nombreuses innovations financières :

  • des services de paiement;
  • des applications de gestion de budget;
  • des agrégateurs de comptes bancaires, bien pratique quand on en a plusieurs dans plusieurs banques différentes;
  • des solutions de gestion de l’argent au quotidien, comme les cagnottes entre amis...;
  • des systèmes de “cashback”, c’est-à-dire la rétribution d’une partie du montant de ses dépenses identifiées via les transactions analysées sur le compte bancaire...

L’open banking offre un terrain fertile au développement de nombreuses applications et solutions mobiles en lien avec la finance, l’argent, la gestion... Et ce pour les particuliers, mais aussi pour les entreprises, avec le déploiement de solutions de comptabilité, d’épargne participative, voire de gestions des risques financiers (analyses de données, gestion du risque de fraude, etc.).

  • Avantage n°3 : simplicité, immédiateté, réactivité du système

L’ouverture de la data, pour le consommateur, c’est aussi une expérience client bien plus fluide et agréable : meilleure réactivité, réduction des délais de traitement, réponses plus fiables, pré-remplissage des formulaires, possibilités d’ouvrir un compte ou de demander un prêt en ligne en quelques clics… Par ailleurs, puisque tout se passe en ligne, les risques liés à la circulation de documents papiers disparaissent.

Et les consommateurs peuvent aussi être mieux conseillés par leur banquier, sur la base de données réelles plutôt que de données déclaratives.

  • Avantage n°4 : sécurité

Enfin, et contrairement à ce qu’on pourrait craindre, l’ouverture des données entraîne par rebond un renforcement de leur sécurisation. D’abord parce que toutes les opérations menées sur les données nécessitent désormais une approbation client.

Ensuite parce que les banques et acteurs financiers ont renforcé leurs stratégies de cybersécurité justement pour pouvoir ouvrir leurs systèmes d’information de façon sûre.

Enfin, côté banquier, l’open banking réduit le risque de fraude et rend le traitement automatique des données plus fiable et plus rapide.

L’Open Banking chez Oney, un exemple

Chez Oney, l’Open banking facilite la souscription à un prêt personnel depuis l’espace client en ligne. Depuis juin 2021, vous pouvez connecter votre espace client à votre banque principale et souscrire aisément à un prêt personnel : votre formulaire de souscription sera pré-rempli, et vous n’aurez qu’à vérifier ou compléter les informations.

Qu’en pensent les consommateurs ?

L’open banking est une notion récente, et encore assez peu connue du grand public. mais l’idée de partager ses données bancaires avec des acteurs ou services financiers fait son chemin chez les Français. Selon une étude Deloitte de juin 2020, 62 % des Français trouvent justifié de partager leurs données bancaires avec leur banque pour qu’elle leur propose des produits et services mieux adaptés à leurs besoins.

Partager

1ère publication :  21.10.2021 - Mise à jour : 21.10.2021

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr