UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit personnel

Océrisation : les pièces justificatives au crible de l’IA

Océrisation, le mot ne vous dit peut-être rien, mais cette technique a déjà révolutionné votre rapport avec votre banque. C’est grâce à elle que l’envoi de pièces justificatives par numérisation se démocratise, par exemple lors de vos demandes de crédit.

Océrisation, de quoi s’agit-il ?

Souvenez-vous : il n’y a pas si longtemps, lors de la constitution d’un dossier de demande de prêt, il fallait envoyer par courrier une série de justificatifs, comme la copie d’une pièce d’identité, ou un relevé d’identité bancaire. C’était long, fastidieux, et les dossiers pouvaient traîner longtemps, voire très longtemps. Et si, par malheur, vous oubliiez de joindre un document, ou s’il manquait une seule page à votre dossier, vous étiez bon pour recommencer, ce qui retardait d’autant plus l’obtention de votre crédit.

Aujourd’hui, et de plus en plus fréquemment, vous avez la possibilité de simplement scanner vos justificatifs et d’envoyer votre fichier par mail, ou de le téléverser directement en ligne. Vous pouvez le faire pour l’ouverture d’un prêt, mais aussi pour l’envoi d’un arrêt de travail auprès de l’assurance maladie, ou pour une souscription en ligne à une assurance... C'est d'ailleurs ce qu'il se passe lorsque vous souscrivez à un prêt personnel avec Oney : l'envoi de vos pièces justificatives est désormais 100 % digital.

Ce que vous savez moins, c’est que pour traiter vos pièces justificatives, les organismes auxquels vous les envoyez ont recours à une technologie nommée OCR pour “optical character recognition”, reconnaissance optique des caractères en français. L’océrisation désigne le processus de traitement de vos documents grâce à cette technologie.

Comment ça fonctionne, l’océrisation ?

Pour l’expliquer simplement, lorsque vous scannez un document au format image (pdf, jpeg, etc.) pour l’envoyer à votre banque, la technologie OCR traduit les caractères imprimés présents sur le document en données textuelles, grâce à un logiciel spécialisé. Le logiciel va “lire” le contenu du document comme un texte et non plus comme une image. Il opère une traduction, d’un format image à un format exploitable dans un traitement de texte. Les informations peuvent alors être enrichies ou stockées.

Technologie OCR, quel intérêt pour les banques (et leurs clients) ?

Si le principe paraît simple, en pratique l’océrisation est un champ fertile de travail pour les spécialistes de l’intelligence artificielle, du machine-learning et du traitement de données.

La lecture et la conversion d’une image en texte est une chose, réussir à classer et analyser les données textuelles ainsi obtenues en est une autre. Les technologies ont beaucoup évolué, et continuent de le faire, pour améliorer la qualité du traitement et de la gestion des données.

Aujourd’hui, l’océrisation comprend, en plus de la lecture des données, une partie de structuration des données également. Avec à la clé, des gains intéressants pour les institutions bancaires, les services de comptabilité, le traitement de factures, ou encore, la gestion de notes de frais !

  • Premier avantage : un gain de temps considérable pour tout le monde

Là où, auparavant, vos justificatifs étaient traités un par un par un opérateur, désormais, ils peuvent l’être automatiquement. Le gain de temps dans le traitement de vos données est considérable, ce qui réduit donc d’autant vos délais d’attente pour l’obtention d’un prêt par exemple, et ce qui permet aux opérateurs bancaires de se concentrer sur des opérations à plus forte valeur ajoutée pour leurs clients.

Autre gain de temps important, vous n’avez plus à envoyer vos justificatifs à chaque nouvelle demande : la banque les a déjà à disposition au format numérique.

Enfin, ce gain de temps représente aussi des économies pour les organismes qui utilisent des logiciels d’océrisation.

  • Deuxième avantage : un traitement des données sécurisé

L’océrisation présente aussi un gain de sécurité important dans le traitement des données. En effet, puisque vous scannez vous-mêmes vos documents pour les envoyer directement à votre banquier, les intermédiaires disparaissent, et avec eux le risque de perte d’informations.

  • Troisième avantage : une meilleure conformité des dossiers, et une baisse du risque de fraude

Enfin, l’océrisation apporte un soutien précieux aux banques dans la lutte contre la fraude. Les banques doivent en effet systématiquement vérifier l’identité des emprunteurs. Avec l’utilisation des technologies d’océrisation, cette vérification est facilitée. D’ailleurs, c’est aussi grâce à cette technologie que vous pouvez accéder plus facilement aux services de signature électronique, une fois votre identité vérifiée.

Peut-on tout océriser ?

Si les technologies de lecture et de reconnaissance des caractères sont aujourd’hui fiables pour les documents dactylographiés, elles ne sont pas encore performantes pour les documents manuscrits et peuvent peiner sur les documents peu lisibles, ou en surimpression. Néanmoins, la plupart des justificatifs que vous réclame votre banque se prêtent très bien à l’océrisation.

Qu’en est-il du stockage de mes données, est-ce sécurisé ?

Sachez-le, l’océrisation ne change rien à la façon dont vos données sont stockées numériquement par votre banque, qui a toujours l’obligation d’en garantir la sécurité, et le caractère privé, bien évidemment.

Partager

1ère publication :  21.10.2021 - Mise à jour : 21.10.2021

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr