UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit travaux

Économiser de l'énergie, les travaux à réaliser sans attendre !

Afin de bien préparer l'arrivée de l'hiver et des grands froids, découvrez quels sont les travaux de rénovation de votre domicile qui vous permettront de réaliser de vraies économies.

Partez à la chasse aux déperditions d'énergie

Dans un logement, trois zones sont concernées par des déperditions d'énergie.

La plus importante englobe les parois, c'est-à-dire toute la structure du logement (75% de la déperdition totale) : la toiture (30%), les murs et les sols (16% chacun), les portes et les fenêtres (13%).

La qualité de la ventilation arrive en deuxième position : jusqu'à 20% de déperdition.

Enfin, les ponts thermiques (points de discontinuité entre les matériaux) sont fautifs pour 5%.

En d'autres termes, concentrez vos travaux de rénovation sur les parois, et n'hésitez pas à vous renseigner sur les crédits travaux (PTZ, ECO PTZ, crédit travaux ANAH, crédit d'impôt ou le crédit classique auprès d'un établissement bancaire) afin de pouvoir fournir l'effort financier nécessaire.

Quels travaux de rénovation réaliser en priorité ?

Voici les chantiers de rénovation à lancer en priorité en vue de faire des économies : 

  • La toiture : la chaleur a tendance à monter et à se loger dans les combles.
  • Les murs : l'isolation peut se faire par l'intérieur ou par l'extérieur. La seconde solution (appelée ITE) est plus efficace mais coûte plus cher.
  • Le plancher : pour éviter d'avoir un plancher froid, une réfection de l'isolation peut s'avérer indispensable.
  • Les fenêtres et les portes : double vitrage, joints d'isolation, bas de porte... c'est la partie la plus aisée à changer.
  • Le chauffage : optez pour une chaudière gaz à condensation pour faire des économies d'énergie importantes.

Comment financer ses travaux de rénovation énergétique ?

Toutefois, ces travaux de rénovation ont un coût. Pour passer de l'étiquette énergétique G à l'étiquette D, comptez 200 à 300 €/m2, soit entre 5 000 € et 30 000 € suivant la taille du logement. Pour grimper jusqu'à l'étiquette B, comptez environ 400 €/m2, soit de 12 000 à 40 000 €. À elle seule, une chaudière gaz à condensation vous coûtera autour de 5 000 €. Heureusement, vous pouvez contracter un prêt personnel travaux pour financer votre projet tout en préservant votre budget : n'hésitez pas à réaliser dès maintenant une simulation prêt travaux. C'est rapide, gratuit et vous y verrez plus clair quant aux mensualités et au coût total du crédit. Et n'oubliez pas que des aides au financement travaux sont proposées par l'État, les collectivités locales et les associations.

Sources de l'article : 

Partager

1ère publication :  7.05.2017 - Mise à jour : 7.05.2017

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr