UNE QUESTION

Blog
Comment bien isoler sa maison ?

Tous nos conseils pour bien isoler sa maison

Que vous soyez propriétaire, primo-accédant, ou avec un projet d’achat, l’enveloppe dédiée à vos charges d’énergie (électricité, gaz) n’est pas à négliger. Avec l’envolée des prix que nous connaissons ces derniers mois, ne serait-il pas temps d’envisager de mieux isoler votre maison pour éviter de faire grimper vos factures d’énergie et améliorer votre confort ?

 

Isoler sa maison : pourquoi ? 

Avant d’engager d’importants travaux de rénovation thermique et de vous lancer dans l’aventure des devis auprès d’artisans, voilà déjà de quoi vous convaincre qu’une bonne isolation thermique est une bonne idée, avec à la clé : 

-          Des économies d’énergie : une meilleure isolation thermique de votre maison vous permettra de faire baisser vos factures de gaz et d’électricité. On estime la durée d’amortissement à 14 ans pour des travaux conséquents (toit, murs, fenêtres), avec une réduction des factures d’énergie de 40 % dès la première année. 

-          La diminution de votre empreinte carbone : bien isoler votre maison vous entraînera assez naturellement à baisser votre consommation d’énergie et ainsi à moins polluer.

-          L’augmentation de la valeur de votre maison : les nouvelles normes en matière environnementale incitent de nombreux propriétaires à investir dans l’isolation thermique de leur maison afin de garantir un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) optimal au moment de la revente, une donnée très regardée par les futurs acheteurs.

-          L’amélioration de votre confort : en assurant une bonne isolation thermique de votre maison, vous éviterez les déperditions thermiques et profiterez pleinement du chauffage en hiver. L’été, une bonne isolation vous permettra de prévenir de faire rentrer la chaleur. Vous profiterez donc d’une température plus clémente à l’intérieur de votre maison.

-          La prévention des soucis d’humidité ainsi que la limitation de la pollution sonore : l’utilisation de matériaux isolants de qualité (laine de roche ou de verre, polystyrène, chanvre, etc.) vous permettra d’assurer une meilleure longévité à votre maison et une meilleure résistance aux changements de température.

 

Isoler sa maison, oui, mais comment ? 

Convaincus par l’intérêt de procéder à des travaux pour une meilleure isolation thermique de votre maison, vous voilà maintenant confrontés aux multiples démarches à entreprendre avant de lancer les travaux. On vous aide à y voir plus clair. 

-          Première étape : faites faire un diagnostic énergétique de votre maison par un professionnel. Ce diagnostic vous permettra d’identifier les passoires énergétiques existantes auxquelles vous devez répondre en priorité pour vos travaux d’isolation thermique (toiture, fenêtres, combles, murs, sol).

-          Deuxième étape : faites appel à un artisan qui dispose de la certification RGE pour établir les devis et procéder aux travaux d’isolation thermique de votre maison. Petits conseils : faites faire plusieurs devis, et si vous avez des connaissances dans le domaine du bâtiment ou de la rénovation énergétique, n’hésitez pas à vous faire accompagner.

-          Troisième étape : une fois l’artisan sélectionné, faites le point sur les matériaux isolants utilisés avant de signer le devis. Il en existe beaucoup, au coût et à l’épaisseur variés : isolant minéral (laine de verre ou de roche), synthétique (polystyrène) ou des produits plus écologiques (chanvre, liège, bois, etc.). Ces derniers doivent également disposer de la certification RGE si vous souhaitez bénéficier d’aides à la rénovation thermique (et il en existe beaucoup, on vous détaille ça plus bas dans cet article).

-          Quatrième étape : faites vos demandes d’aides auprès des structures dédiées avant de signer le devis auprès de l’artisan. Et ensuite, place aux travaux !

 

Les différentes techniques d’isolation thermique 

 Il existe plusieurs solutions pour isoler sa maison : 

-          Isolation par l’extérieur : cette solution consiste à apposer un matériau isolant directement à l’extérieur du logement par le biais d’un enduit ou encore de bardage (bois, ciment, etc.). Coûteuse, elle est néanmoins très efficace, notamment pour lutter contre les ponts thermiques.

-          Isolation par l’intérieur : avec un prix moins élevé, cette solution est la plus employée en France lors des travaux de rénovation thermique. Elle consiste à apposer un matériau isolant directement à l’intérieur du logement, sur un mur par exemple. La technique la plus employée est celle de l’isolation sous ossature permettant, en plus de l’isolation thermique, de réduire considérablement la transmission des ondes sonores. Petit bémol : cette technique entraîne une perte de surface habitable dans votre maison.

-          Isolation répartie : cette technique est réservée aux chantiers de construction ou aux projets de rénovation portant sur des parties porteuses du logement/bâtiment. Dans ce cas, le matériau isolant est directement apposé au niveau de la structure, n’entraînant ainsi aucune épaisseur supplémentaire.

 Dans tous les cas, le choix des matériaux isolants n’est pas à prendre à la légère, tant pour le prix final du projet que pour la qualité des travaux réalisés et leur durabilité.

 Côté pratique, voici les principaux travaux de rénovation thermique qui peuvent être réalisés : 

-          Isolation de la toiture, et des combles si vous en avez : la toiture est responsable de près de 30 % des déperditions énergétiques. Dans le cas d’une habitation disposant de combles aménageables, les travaux de rénovation énergétique vous permettront de gagner en surface habitable en plus de bénéficier d’une meilleure isolation. Un pari gagnant ! Si vous entamez d’importants travaux sur le toit, vous pourrez en profiter pour y installer des panneaux solaires et ainsi faire des économies sur vos factures d’énergie. 

-          Isolation des murs : avec près de 20 % de déperditions énergétiques, l’isolation des murs est une solution à ne pas négliger lorsque vous entamez des travaux d’isolation thermique. Ces travaux vous permettront en plus de gagner en confort sonore, en réduisant la transmission des ondes sonores avec vos voisins.

-          Autres travaux : isolation du sol, mise en place d’un système de ventilation ou encore installation de fenêtres double (ou triple) vitrage, toutes ces solutions vous permettront de gagner en isolation thermique dans votre maison.

 

Les aides financières pour l’isolation de votre maison 

Les travaux d’isolation thermique ont un prix élevé. Heureusement, il existe de nombreuses aides qui vous permettront de faire baisser la facture finale du projet et de profiter des bénéfices d’une maison bien isolée. 

-          Ma Prime Renov’ : aide publique, accessible à tous, vous permettant de réaliser de nombreux travaux de rénovation énergétique de votre maison. 

-          Ma Prime Renov’ Sérénité : aide publique accessible aux personnes aux revenus modestes à très modestes, pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

-          Eco-prêt à taux zéro : ce prêt, sans intérêt et accordé sous certaines conditions, vous permet de financer différent type de travaux d’isolation.

-          Coup de Pouce Chauffage et Isolation : ces aides sont versées par les entreprises signataires des chartes dédiées directement aux bénéficiaires.

-          Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) : ces certificats, délivrés sous conditions, permettent de réaliser des travaux standardisés de rénovation énergétique.

 

On récapitule : pour assurer une isolation thermique optimale de votre maison, prenez le temps de faire faire plusieurs devis, renseignez-vous sur les aides disponibles et faites-vous accompagner par un professionnel reconnu.  A vous le confort optimal dans une maison bien ventilée et chauffée !