UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit personnel

Le tableau d'amortissement des frais

Si vous vous penchez actuellement sur la possibilité de souscrire un crédit, vous avez sans doute entendu parler du tableau d'amortissement. On vous explique en détail dans cet article quelle en est l'utilité et comment le construire.

Qu'est-ce qu'un tableau d'amortissement ?

Un tableau d'amortissement est un tableau chiffré qui permet de se rendre compte de l'amortissement, c'est-à-dire de la perte de valeur au fil du temps, d'un bien ou d'une dette. En effet, ce type de tableau peut être utilisé soit pour un bien en comptabilité, soit pour une dette dans la finance (par exemple dans le cadre d'un emprunt). En comptabilité par exemple, le tableau permet d'étaler le coût d'une immobilisation (corporelle, incorporelle ou financière) sur l'ensemble de sa durée d'utilisation par la société, afin d'en lisser la dépense sur plusieurs exercices comptables. Dans la finance, ce tableau est lié à un crédit d'argent, et il indique notamment le montant dû par l'emprunteur à chaque échéance.

Dans quels cas pouvez-vous rencontrer un tableau d'amortissement ?

Chaque type de prêt (immobilier, personnel, etc.) se voit associer un tableau d'amortissement, aussi parfois appelé échéancier ou plan de remboursement. Lorsque vous souhaitez souscrire un crédit, la législation française oblige en effet votre établissement financier à vous remettre ce tableau en même temps que l'offre de prêt. Ce tableau doit contenir les informations suivantes :

  • l'amortissement du crédit ;
  • la répartition qui sera faite entre le capital et les intérêts (et le cas échéant la ou les primes d'assurance) pour le remboursement du crédit ;
  • le montant à verser par l'emprunteur à chaque échéance ;
  • le capital restant dû après chaque échéance. En plus de vous informer sur le coût global du crédit et la répartition des remboursements, ce tableau vous permet d'anticiper un rachat partiel (pour connaître vos mensualités futures) ou total de crédit (en connaissant le capital restant à rembourser).

Comment construire votre tableau d'amortissement ?

Si vous souhaitez vous-même construire un tableau d'amortissement (par exemple pour vous rendre compte de vos futures échéances après un rachat partiel de prêt), vous pouvez aller sur le simulateur de crédit Oney (l'un des meilleurs spécialistes en ligne dans les solutions de paiement et de prêt personnel). Une fois que vous avez fixé votre montant à demander, la durée souhaitée pour emprunter et la nature de votre projet, le simulateur vous indique le TAEG fixe qui s'appliquera à votre prêt, le montant de vos mensualités et le coût total de votre emprunt. Vous pouvez alors construire votre tableau qui comprendra pour chaque échéance :

  • les mensualités (que vous avez obtenu via le simulateur) ;
  • le capital restant dû (pour chaque échéance vous devez retrancher le montant d'une mensualité) ;
  • les intérêts (pour chaque échéance, le capital restant dû doit être multiplié par le TAEG divisé par 12) ;
  • l'amortissement (pour chaque échéance, on retranche les intérêts à la mensualité payée).

Exemple : Pour un prêt personnel de 6 000 € sur 36 mois, avec un TAEG fixe de 3,30 %, et des mensualités de 175,15 € (pour un coût total de crédit égal à 6 305,40 €). Votre tableau d'amortissement se présentera comme cela pour les deux premières mensualités :

Capital restant dû

6 000 €

5 824,85 €

Intérêts

16,50 €

16,02 €

Amortissements

158,65 €

159,13 €

Mensualité

175,15 €

175,15 €

Partager

1ère publication :  03.09.2019 - Mise à jour : 03.09.2019

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr