UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit personnel

Financement de frais de notaire : peut-on recourir à un prêt personnel ?

Représentant entre 0,8 % et 4 % du prix du bien immobilier, les frais de notaire peuvent constituer un budget important mais est-il possible de procéder au financement de frais de notaire par un prêt personnel ? Par un autre type de prêt ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir.

Est-il possible de réaliser le financement des frais de notaire par un prêt personnel ?

Crédit à la consommation non affecté, le prêt personnel peut servir à acheter un bien de consommation ou toute autre prestation de service. Si la législation française limite par exemple à 75 000 € le montant maximum d’un prêt personnel pour qu’il soit soumis aux règles du Code de la consommation protégeant les emprunteurs, elle encadre en revanche peu son utilisation. Il n’est pas autorisé de se servir d’un prêt personnel pour payer ses impôts, mais le paiement de frais notariés peut être considéré comme une prestation de service, accompagnant une acquisition immobilière et donc un projet de vie. Gardez cependant toujours à l’esprit qu’un crédit vous engage et doit être remboursé. Cumuler un prêt immobilier et un prêt personnel ne doit pas vous mettre en danger financièrement, et vous devez donc toujours vérifier vos capacités de remboursement avant de souscrire un prêt pour financer vos frais de notaire.

Comment financer les frais de notaire ? Les autres solutions

Vous pouvez évidemment vous servir des économies que vous avez réalisées ces dernières années (par exemple via un livret A, un plan d’épargne logement, un compte épargne logement, etc.) pour régler le financement de vos frais de notaire. Le montant que vous payez en frais de notaire est alors considéré comme faisant partie de votre apport personnel. Si vous n’avez pas assez d’apports personnels, et que votre taux d’endettement ne vous permet pas de souscrire un prêt personnel, comment financer les frais de notaire ? La solution peut être de demander un prêt immobilier dit à 110 %, dont les 10 % supplémentaires serviront de prêt pour frais de notaire, mais également à couvrir vos autres frais annexes (frais d’agence, frais de garantie, etc.). Ces prêts à 110 % du prix du bien immobilier sont néanmoins le plus souvent réservés aux primo-accédants présentant des garanties financières très solides (par exemple, un couple de jeunes actifs titulaires chacun d’un CDI).

Partager

1ère publication :  09.11.2021 - Mise à jour : 09.11.2021

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr