UNE QUESTION

Guide
du crédit

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Rubrique Guide du crédit travaux

3 aides de l'État pour financer en partie vos travaux de rénovation

Vous avez besoin de réaliser des travaux de rénovation énergétique à votre domicile ? Voici 3 dispositifs proposés par l'État pour vous aider à boucler leur financement.

L'Éco-prêt à taux zéro, votre solution crédit travaux

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique chez vous et avez regardé du côté des prêts travaux. Pour autant, dans l'optique de financer ces aménagements, vous pouvez aussi prétendre à l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Il consiste en un emprunt pouvant atteindre 30 000 €. Les conditions ? Que le logement concerné soit votre résidence principale, qu'il ait été achevé avant janvier 1990, et que vous réalisiez des travaux contenus dans un bouquet défini par le ministère de l'Environnement (isolation performante de la toiture ou des murs extérieurs, installation d'un chauffage à énergie renouvelable, etc. : jetez un œil à la liste complète !. À noter que ce crédit travaux ne fonctionne qu'avec des artisans ou des sociétés certifiées RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Crédit d'impôt : déduisez une partie des coûts de vos travaux !

Et si vous profitiez d'un abattement fiscal pour vous aider à isoler correctement vos vieux murs énergivores ? C'est ce que vous propose le CITE, ou crédit d'impôt pour la transition énergétique. Que vous soyez propriétaire ou locataire, le CITE vous permet de déduire 30% des coûts de vos travaux de rénovation énergétique. Un abattement toutefois plafonné à 8 000 € par personne (ou 16 000 € pour un couple), de quoi financer aisément une chaudière à condensation, une nouvelle isolation thermique ou une pompe à chaleur toute neuve, parmi les travaux éligibles.

Demandez une subvention à l'Anah

Vous prévoyez de réaliser de gros travaux de rénovation pour améliorer la performance énergétique de votre logement ? L'Anah (Agence nationale de l'habitat) vous soutient à travers une aide financière pouvant couvrir jusqu'à 50% du montant, pour un maximum de 10 000 € (25 000 € pour des travaux plus lourds). Rénovation de l'installation électrique ou gazière, réfection de la salle de bain, remplacement de la toiture... Les possibilités sont nombreuses, à condition de ne pas dépasser un certain niveau de ressources, d'avoir un logement de plus de 15 ans et ne pas avoir bénéficié d'un PTZ les cinq dernières années. Si vous remplissez ces critères, vous êtes parés pour du gros œuvre à la maison !

Partager

1ère publication :  10.07.2017 - Mise à jour : 10.07.2017

Offres de financement réservées aux particuliers. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours. Sous réserve d’acceptation par Oney Bank - SA au capital de 51 286 585€ - 34 Avenue de Flandre 59 170 Croix - 546 380 197 RCS Lille Métropole - n° Orias 07 023 261 - www.orias.fr